A savoir sur la rétention d'eau

La rétention d'eau, qui se traduit par une sensation de gonflement en particulier au niveau des chevilles et des pied

oici une présentation de ce problème, des causes possibles et des différents remèdes. La rétention d'eau, aussi appelée oedème, peut se définir comme une accumulation excessive d’eau dans l'organisme ou dans une partie de l'organisme. En temps normal, l’eau représente 65% du poids de notre corps et nos reins assurent l’équilibre entre l’eau que l’on absorbe et l’eau que l’on élimine par les urines, la transpiration et les selles. La rétention d'eau survient quand l'organisme emmagasine plus d'eau qu'il n'en élimine.

Ce déséquilibre se traduit par un gonflement de certaines parties du corps, en particulier les jambes, les chevilles et les pieds (en raison de la gravité). A noter : il ne faut pas confondre sensation de jambes lourdes et rétention d’eau. Par ailleurs, la rétention d'eau est une conséquence et non une cause de la prise de poids.

Next

Les causes de la rétention d'eau

La rétention d'eau, souvent liée chez les femmes aux fluctuations hormonales ou à une mauvaise circulation lymphatique, peut avoir des causes diverses

Un oedème peut ainsi être lié aux causes suivantes : • station debout prolongée et fréquente • exposition à la chaleur • fluctuations hormonales en période prémenstruelle ou à la ménopause • grossesse (quand le ventre exerce une forte pression sur le système veineux) • alimentation trop riche en sel • prise de certains médicaments • problèmes veineux comme les varices ou la phlébite • insuffisance rénale • insuffisance cardiaque • hypothyroïdie A noter : la rétention d'eau pouvant avoir des causes diverses, dont certaines sont très sérieuses (pathologie touchant le cœur, le foie ou les reins) il est important de consulter un médecin pour savoir si vous êtes concerné par ce problème et pour en déterminer l’origine.

suivant

Remèdes contre la rétention d'eau

Quand elle n'est pas d’origine hormonale ou pathologique, la rétention d'eau peut être réduite par une hygiène de vie adaptée

On conseille notamment de : • surélever les jambes au repos • éviter les vêtements trop serrés • passer un jet d’eau froide sur les jambes, des pieds jusqu’aux cuisses • éviter les expositions à la chaleur (comme le sauna et le hammam ou l’exposition au soleil) • adopter une alimentation pauvre en sel (en évitant biscuits salés, charcuterie, eaux gazeuses et aliments préparés) • manger des fruits et légumes qui limitent la rétention en favorisant le transit • boire ni trop, ni trop peu (soit 1,5 litre d’eau par jour en moyenne) • pratiquer une activité physique ou au moins une demi-heure de marche par jour.

Suivant

Retrouvez nos produits contre la rétention d'eau

chez notre partenaire www.ruedesplantes.com